• Réfugiés : comment retrouver les siens ?

    Ces deux lettres nous permettent (un peu) d’imaginer ce que fut cette période pour les nombreuses personnes fuyant le front et cherchant à retrouver leur famille.

    Comment avoir des nouvelles des siens lorsqu’on n’est pas arrivé là où on le pensait ? En demandant aux maires de faire suivre le courrier…

    Impossible de rejoindre Paris, comme le précise la note de la préfecture au dos de cette lettre en demandant l’autorisation… Au crayon, la mention « a quitté le Blanc », sans date, nous laisse penser que le périple de cette réfugiée a continué, à moins qu’elle n’ait réussi à retourner à Paris, sans autorisation ?

    « Maison réquisitionnéeOdeurs contraires à l’hygiène publique »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :